Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le projet Kana’Péï

Pour lancer ce mouvement, rien de tel que la preuve par l’exemple et c’est Philippe Sidelsky qui s’est lancé le défi de créer un siège confortable uniquement à partir de déchets, avec des travailleurs en insertion. C’est ainsi qu’est né le Kana’Péï réunionnais : 39,2 kg de déchets valorisés (sangles de transporteurs, bâches pvc et ouate, planches de palettes et bois de récupération, jeans denim). L’ADEME et la Région ont immédiatement soutenu ce projet.

Témoignage de Ti tang Récup et Adrie, 2 acteurs majeurs du recyclage et de l’insertion. Ti Tang et le mouvement Arts Utiles les arts qui rutilent…19/12/2019 TTR & Arts Utiles.

“La rencontre de Philippe Sidelsky Architecte d’intérieur avec Ti Tang et d’autres acteurs du recyclage donnent naissance à un assemblage assez réussi entre l’artisanat, l’innovation, le design et le recyclage.

Philippe Sidelsky revisite le traditionnel en étant « utile », ses créations sont entièrement issues de la récupération.

Ti Tang Recup fait donc parti des premières structures à s’associer à ce mouvement des Arts-Utiles qui souhaite répondre à des enjeux économiques, écologiques, sociaux et solidaires. Souhaitons longue vie à ce mouvement pour la préservation de nos ressources, la solidarité et le développement de l’économie circulaire et durable sur l’île de la Réunion

La presse en parle en ce début d’année.